Virginia à la bibliothèque – Cie ERd’O

17/12/2019

Virginia à la bibliothèque – Cie ERd’O

Sortie de Résidence – présentation de travail en cours
Bibliothèque Grand’rue – 19 grand’rue – le 21 décembre à 14h30
A partir de 14 ans. Entrée libre et gratuite. Jauge limitée (30 places). Env. 50 minutes

Quelle place pour les femmes dans l’histoire de la littérature ?

Ce spectacle tente d’y répondre, avec comme clé de voûte le texte « Un lieu à soi » de Virginia Woolf.

Comment expliquer que depuis 1901, seules 14 femmes se soient vues attribuer le Prix Nobel de littérature ? Pourquoi la création féminine est si peu présente dans les rayons des bibliothèques ? Combien d’auteures figurent dans les listes pour le baccalauréat de français ? Quel est le pourcentage de femmes qui reçoivent des prix littéraires ?

Pour y répondre Virginia Woolf en personne est convoquée de l’au-delà et,  avec elle, les esprits de Shakespeare, Tolstoï, Jane Austen ou les sœurs Brontë…  Son livre « Un lieu à soi », plaidoyer pour l’éducation féminine, est la clé de voûte de ce spectacle. Il aborde la question essentielle de la place des femmes dans la littérature.

Sa nouvelle traduction par Marie Darrieussecq lui a redonné toute son actualité qui s’inscrit très justement dans le contexte féministe actuel.

Ce spectacle de la metteure en scène Edith Ansellem, avec l’actrice Anne Naudon, vous invite dans un monde paranormal, peuplé d’auteurs-revenants,  avec beaucoup d’humour, d’ingéniosité et quelquefois même une pointe d’absurdité.

La compagnie est accueillie en résidence de création par le festival pendant 15 jours. Cette deuxième phase fait partie d’un accompagnement engagé en décembre 2018 (10 jours de résidence). Il aboutira en juillet 2020 par la présentation du spectacle créé lors du festival.

La compagnie connaît bien Scènes de rue et Mulhouse qui a déjà accueilli et/ou soutenu pour ses trois dernières créations : Les liaisons dangereuses pour terrains multisports, Yvonne, princesse de Bourgogne pour château-toboggan et enfin en 2018, le très remarqué, J’ai peur quand la nuit sombre…

Scènes de rue, festival des arts de la rue, est un temps de diffusion artistique mais c’est aussi un laboratoire d’expérimentation artistique en espace public avec l’accueil de compagnies en résidence. Ainsi, en 2019, ce sont 5 équipes qui ont été accueillies pour un total de 50 jours en résidence d’écriture, de répétitions ou encore de territoire.

A lire : Article paru dans le journal du ZEF – scène nationale de Marseille page 1page 2

Téléchargements

Programme
Carnet du spectateur