Apocalypse

Apocalypse

Marzouk Machine

Cinquante ans après l’apocalypse, trois énergumènes racontent la fin du monde - ou comment notre civilisation a causé sa propre perte en fonçant droit dans le mur en connaissance de cause. Après Tripalium sur les travers du monde du travail, Marzouk Machine nous propulse avec humour dans le futur pour mieux tirer à balles réelles sur les dérives du modèle actuel. Crise écologique, crise économique et crise humanitaire, réchauffement climatique et intelligence artificielle, tout y passe et plus encore. « Ce spectacle na pas pour vocation d'apporter une vérité sur quoi que soit, prévient Sarah Daugas, la metteuse en scène. Il est un regard dartiste bouffon sur sa propre société, forcément biaisé, subjectif, incorrect, imparfait. » On ajoutera très drôle, très bien écrit et méchamment grinçant de lucidité.

Présentation de la compagnie

Attention ça pique ! Depuis sa création en 2013, la compagnie Marzouk Machine s’amuse à décortiquer les travers de notre société à grand coup de pelle dans les côtes flottantes. Son objectif ? Bousculer notre esprit critique et faire évoluer les consciences en utilisant l’humour noir foncé, l’absurde et la démesure. Un théâtre populaire résolument engagé, furieusement drôle, qui n’y va jamais avec le dos de la cuillère - ou alors une cuillère en métal brûlant avec des clous dessus.

Site web de la compagnie

Mentions légales

Création collective dirigée par Sarah Daugas Marzouk. Ecriture et mise en scène : Sarah Daugas Marzouk. Avec Théodore Carriqui, Anaïs Petitjean, Marlène Serluppus, Brice Lagenèbre et Nicolas Douchet. Régie générale : Nicolas Douchet. Assistant à la mise en scène : Brice Lagenèbre. Création musicale : Théodore Carriqui et Marc Prépus. Costumes : Julie Honoré / Thierry Simounet. Remerciements pour leurs regards et conseils : Nicolas Granet, Charlotte Meurisse et Alexandre Pavlata. Production : Association Marzouk Machine. Soutiens financiers : Région Auvergne Rhône-Alpes / Direction Générale de la Création Artistique / DRAC Auvergne Rhône-Alpes / L'ADAMI / La SPEDIDAM / Métropole de Lyon / Résidences et aides à la création : Atelier 231, Centre National des Arts de la Rue et de l’Espace Public à Sotteville-lès-Rouen (76) / Superstrat - Parcours d'expériences artistiques (Saint-Bonnet-le-Château, 42) en partenariat avec les Ateliers Frappaz - Centre National des Arts de la Rue et de l'Espace Public de Villeurbanne (69) et la Ferme de Neulise (42) / Théâtre de Givors - Festival Les Hommes Forts, Givors (69) / L'association ALARUE et Le Club des 6, Nevers (58) / Quelques p’Arts… Centre National des Arts de la Rue et de l’Espace Public, Boulieu-lès-Annonay (07) / La Laverie, St-Étienne (42) / La Dame d’Angleterre, Brignon (30) / La Vache Qui Rue, Lieu de Fabrique des Arts de la Rue, Moirans en Montagne (39) / Accueils en résidence : L'Abattoir - CNAREP, Chalon-sur-Saône (71) / La Bobine, Grenoble (38) / Le Théâtre de l'Unité, Audincourt (25) / La Friche Lamartine, Lyon (69). Avec la complicité de KompleX KapharnaüM, Vaulx-en-Velin (69).

Vendredi / 18h
Samedi / 17h

Autour de la Filature

Durée : 1h35

Théâtre de rue

A partir de 10 ans

  • Tout public !
  • Accessible aux personnes à mobilité réduite