Ça s’écrit T-C-H

Ça s’écrit T-C-H

Lumière d'Août

« C’est le genre d’enquête où il n’y a que des coupables mais ils n’iront pas en prison. Ces coupables sont vos ancêtres, tous ceux qui ont conspiré à votre existence. Tous ceux qui ont accompli le geste sexuel, le geste de transmettre un nom et parfois aussi le geste d’amour. Ce sont eux les coupables, et vous le savez avant même d’avoir commencé votre enquête. »
Il s'agit donc d'une enquête, menée par un homme, un Français prénommé Jean-Jacques, qui porte le nom du compositeur russe Tchaïkovsky. Depuis qu'il est né, on peut dire qu'il se sent à l'aise avec pas grand-chose dans le monde, et surtout pas la musique qu'il a apprise enfant et adolescent sans aucun plaisir. Alors il cherche. Il cherche la cause de son existence si différente de la grande histoire imposée par son patronyme. Reclus dans la campagne bretonne, au plus près de l'humus, bien aidé dans sa quête par la bouchère du bourg et la professeure de russe, il va bien finir par trouver quelque chose. Ça s’écrit T-C-H c’est ce portrait, plus ou moins imaginaire, de cet être à la recherche de ses racines. Cette investigation qui pose la question de la terre, du lieu où l’on vit, par rapport aux lieux où ont vécu nos ancêtres.

Présentation de la compagnie

Créée en 2004 à Rennes, Lumière d’août est une compagnie théâtrale et un collectif de six auteurs. La compagnie fonde son travail sur les textes qui s’écrivent aujourd’hui et sur des formes artistiques contemporaines. Travail d’écriture et travail de plateau se nourrissent en permanence, dans le souci de trouver les moyens les plus justes pour que les écritures résonnent, deviennent vivantes dans l’espace public. Ici, grâce au théâtre-paysage, l’environnement interagit avec la pièce ; le chant des oiseaux, le bruissement des feuilles,… La propre généalogie russe de l’auteur et metteur en scène, Alexandre Koutchevsky et des deux acteurs, Élios Noël et Marina Keltchewsky, est venue alimenter l’écriture du texte. Documents personnels et fiction se mêlent donc pour dresser le portrait de ce descendant de Tchaïkovsky tout à fait singulier.

Site web de la compagnie

Mentions légales

Production : Lumière d’août. Coproduction : L'Archipel (Fouesnant), Le Canal - théâtre du Pays de Redon, scène conventionnée pour le théâtre (Redon), L'Aire Libre (Saint-Jacques de la Lande) Avec l'aide au projet du Ministère de la Culture et de la Communication - DRAC Bretagne. Ça s'écrit T-C-H constitue initialement la réponse à une commande du Théâtre de Folle Pensée, les Portraits avec paysage. Accueil, soutien des chantiers : Au bout du Plongeoir (Thorigné-Fouillard), La Fabrique (Nantes) / Laboratoires artistiques dans le cadre de la Coopération Nantes-Rennes 2015, Théâtre de Folle Pensée (Saint-Brieuc). La diffusion de ce spectacle bénéficie du soutien financier de Spectacle vivant en Bretagne. Distribution : Texte et mise en scène : Alexandre Koutchevsky. Interprètes et partenaires de recherche : Marina Keltchewsky et Élios Noël. Costumes : Laure Fonvieille. Espace sonore : Rudy Decelière. Création musicale : Julie Mathieux. Technique : Sylvain Groseil et Maxime. Conan. Stagiaire : Laurine Clochard. Diffusion : Florence Bourgeon. Administration : Charlotte Hubert-Vaillant.
Avec le soutien de l’Onda - Office national de diffusion artistique

JUILLET
Vendredi 14 | rdv bus 17h25 | bus n° 64
Samedi 15 | rdv bus 10h30 | rdv bus 16h30 | bus n° 30

Rdv arrêt gare centrale

Durée : env. 2h avec le trajet

Théâtre de rue

Création 2017

Attention ! Jauge limitée à 80 spectateurs (Retrait des billets sur place 30 min. avant le début du spectacle)

  • Pour adultes et adolescents !
  • Billetterie

Téléchargements

Les Pheuillus de Mulhouse